Seul l'amour subsiste dans l'angle du tombeau...

Publié le par Edmée De Xhavée

Un ami très cher m’a donné cette phrase il y a longtemps. Elle avait suspendu la course de son coeur pendant un instant alors qu’il lisait Les mille et une nuits. Et dès lors, elle fit partie de lui. Il la prononçait avec une profondeur solennelle et une surprenante humilité dans la voix.

Il n’est plus. Tout au moins, c’est la formule consacrée pour qui a épuisé son temps de vie avec nous. Son tombeau n’a pas d’angle, pas de pierre; aucune larme ne s’y abîme : il a été incinéré. Mais que cette maxime retentit joyeusement dans mon être. Car oui, de lui il ne me reste que la tendresse et les éclats de rire, que ses amis et moi chérissons avec enthousiasme. Quelle chance nous avons eue de le connaître et de l’avoir laissé planter en nous le germe de cette joie bouillonnante qui resurgit à son évocation.

Ma mère, elle, a son nom sur une stèle. Et d’elle je n’ai gardé que les chansons, les recettes de cuisines, les surnoms ironiques, les souvenirs de bonheur qui luisent comme une bougie dans le noir. Les disputes et les maladresses, je les éloigne d’une chiquenaude quand elles se rappellent à moi. Oh, ça n’a rien laissé, les mots durs, les bouderies. C’était du temps perdu alors, pourquoi le perdre deux fois? Par contre, ce qui se tient dans l’angle du tombeau, c’est le son de sa voix me lisant Les aventures de Plumet – et je me demandais, émerveillée, comment elle connaissait la voix de Plumet, puisqu’elle avait son timbre normal quand elle était le narrateur et une petite voix excitée quand Plumet s’exprimait -, son “c’est bon mais c’est bourrant” amusé après avoir goûté mon premier dessert au moka – une recette de l’Institut Sainte Claire .. des petits beurres cimentés deux à deux avec du sucre et du nescafé pétris dans de la margarine! Bourrant en effet -, les centaines de lettres que nous nous sommes échangées au fil des années, et toutes ses pitreries qui me reviennent aux moments les plus surprenants et me font rire avec elle. Oui, avec elle.

J’ai des souvenirs d’amour en telle quantité que je n’en manquerai jamais. Et lorsqu’on me dit que je lui ressemble de plus en plus, je souris, amusée. Avec elle. Ah, cette lueur heureuse qu’avait eu son regard quand son petit-fils lui avait dit qu’elle et moi avions le même rire. Si on arrive à passer son rire … oui, seul l’amour subsiste dans l’angle du tombeau.

Publié dans Personnel

Commenter cet article

Michel 08/07/2009 17:54

Quelle belle idée !!!!!

Bonjour Edmée !!!!!

Edmée De Xhavée 08/07/2009 23:42


Merci!


Philippe D 07/07/2009 13:58

J'ai la chance d'avoir encore mes parents qui atteignent maintenant 80 printemps et je n'ai pas connu mes grands-parents, je ne sais donc pas (encore) ce que c'est que de perdre un être cher.
J'ai toujours vu ma mère parler de la sienne les larmes aux yeux. Mon père lui n'en parle pas ou presque, il faut dire qu'il était très jeune quand elle est partie.
Que reste-t-il après tant de temps? Rien que de bons souvenirs je suppose! Et puis ce que nos parents nous ont transmis, ils font donc partie de nous.
On ne peut pas les garder éternellement, ainsi va la vie!

Edmée De Xhavée 08/07/2009 00:11


C'est tout à fait vrai qu'on ne peut pas se rendre compte tant qu'on n'est pas passé par là. Je trouvais aussi assez étrange que des femmes me parlaient de leur mère disparue des années plus tôt
avec des larmes aux yeux. Mon père ne s'en est jamais remis, et pourtant sa mère est partie à 50 ans seulement. Il en a 88, et il n'a jamais cessé de parler d'elle.

C'est très curieux. Mais ... je crois qu'on les garde éternellement, mais autrement!


Mimi du Sud 03/07/2009 10:26

Kikou,ma jolie

Je viens te faire de gros bisous,
en ce dernier jour de la semaine,
de la part de Mimi du Sud ...
Passe une bonne et agréable journée.
****
Toujours aussi Beau
Toujours aussi Chaud
Je vais aller me mettre à l'eau !!

°°°~~~~°°°~~~~°°°~~~~°°°~~~~°°°

Mimi du Sud 02/07/2009 10:10

Un trés joli écrit,pour des personnes
aimées,j'aime aussi retrouver mes souvenirs
avec mes parents,ma jeunesse avec eux,
je suis par contre cimetière,et je vais trés
souvent fleurir le tombeau de mes parents,et
aussi mon arrière-grand-mère,et ma grand-mère
qui sont tout les quatre réunis dans la paix..
Bonne journée à toi,ma jolie,
Bisous de Mimi de Provence :-)

Edmée De Xhavée 02/07/2009 12:29


Mais figure-toi que  j'ai en fait décidé de revenir au bercail en partie pour m'occuper des tombes de mes grands-parents et de ma mère. Ils n'ont plus personne, les pauvres! Mais pour moi,
leur tombe n'est qu'un monument à leur regret, ils n'y sont pas, ils sont libres ailleurs! Bisous


valy christine 01/07/2009 11:15

un p'tit coucou Edmée,
amitié Valentina

Edmée De Xhavée 01/07/2009 12:38


Tu émerges un peu, alors ! Welcome back! Amitié