Belgique ...

Publié le par Edmée De Xhavée

Belgique, mon pays, le sol de mes racines, de mon histoire.

 

Belgique, gangrenée par les intérêts personnels, mise à mal par les lavages de cerveaux et la propagande. Ridiculisée par nos « responsables » qui claquent et ouvrent les portes, se rengorgent de tout ce qu’ils ont refusé de concéder, d’oublier, de passer sous silence. C’est à qui bloquera le mieux les autres, et qui passera à la – oh combien courte ! – postérité pour avoir refusé. Refuser, c’est le moto. Nous refusons, donc nous sommes.

 

À quand une équipe qui pense au pays et aux Belges, une équipe vraiment belge et non pas de partisans tireurs de la couverture à soi, une équipe qui restaure au lieu de refuser ? Qui pense à arrondir les angles pour unir plutôt qu’à exhumer de vieilles querelles pour affirmer que vivre ensemble n’est pas possible.

 

Je ne connais pas les subtilités de la politique – souvent bien peu subtile en fait – mais il est clair que l’exaspération qui gronde est toujours une réaction à une initiative « d’en haut ». Un « élu du peuple » a parlé, banni, ordonné. Ses suppôts aboient d’une joie imbécile en levant fourches et fusils à pierre bien haut. Les autres sont perplexes devant ce que sont devenus les intelligents propos de la campagne électorale.

 

La Belgique est attaquée de l’intérieur.

 

Chaque Belge a une famille dont les racines s’étendent de part et d’autre du pays, comme un  merveilleux réseau sanguin animant un seul cœur, un seul corps. Chaque Belge est nourri de Flandre, de Wallonie et de ce joyau que sont les cantons de l’est.

 

Belges. Flamands, Wallons, rédimés, nouveaux Belges avec encore le souvenir de terres ensoleillées aux effluves d’épices croisant des chansons modulées par la joie … c’est notre pays. Ses frontières ne sont pas plus artificielles que ne le sont celles des familles, faites de couleurs, langues, classes et éducations différentes. Sa réalité est la même. Nous ne nous entendons pas toujours, mais nous sommes comme toutes les familles : devant le danger ce sont nos ressemblances et notre histoire qui nous unissent et nous font charger ensemble.

 

Nos parents et grands-parents ont donné des années de leur paix, de leur vie, de leur innocence pour protéger ce pays et son Roi. Et ceux qui bafouent leur foi et leur confiance ainsi que le pays qu’ils nous ont sauvegardé sont des traîtres.

 

C’est une bonne terre, bénie par de bonnes et belles choses : des cathédrales en larmes d’anges pétrifiées, des forêts de légende, de tendres vagues de chocolat fondant dans la bouche, des maîtres flamands qui ont versé la lumière et la foi sur leurs toiles, des bières de topaze liquide, des sables brûlants ou glacés par la marée d’hiver, des plats régionaux qui font sourire et claquer les serviettes, les dentelles naissant de vieux doigts noueux où court la jeunesse du cœur, le vent cristallin sur l’immobile splendeur des Fagnes.

 

Et l’espièglerie.

 

Cette tranquille unicité. La Belgique, c’est le tout. C’est l’unité. Séparer serait mettre à mort.

Publié dans Belgique

Commenter cet article

Kate 26/05/2010 22:34


100 % d'accord avec toutes tes idées... Et une fois de plus, je dois me précipiter vers mon p"tit carnet du savoir écrire et recopier toutes ces belles phrases... Ta merveilleuse écriture illumine
ce "petit, très petit" sujet..


Edmée De Xhavée 26/05/2010 23:12



Merci Kate, mais bon ... moi aussi j'ai encore à apprendre, sais-tu bieeeeeen (accent wallon )



Verdinha 11/05/2010 16:45


Pardon pour les fautes, j'écris toujours tellement vite, faute de....temps !
Je corrige donc : gênée et fois !!! :((

Verdinha


Edmée De Xhavée 12/05/2010 12:37



Pas de problème...



Verdinha 11/05/2010 16:42


Toute cette situation me choque tellement que parfois j'aurais tendance à être g~enée d'être belge...

Je me suis inscrite à ta "newsletter" et n'ai rien reçu. Chaque foi que je revenais sur ton site, je voyais ta "vilaine" collègue de bureau et ne savais pas que tu avais continué à poster tes
articles intéressants ! Quelle tête de mule je suis, il faut que je change les données que j'ai...Normalement je peux accéder aux blogs des autres en cliquant sur le lien mais dans ton cas cela ne
fonctionne pas.

Bisous bien belges

Verdinha


Edmée De Xhavée 12/05/2010 12:37



Chère Verdinhaq, moi aussi je suis abonnée à la Newsletter de Cathy Bonte, en un an je l'ai reçue trois fois ... ça marche quand ça veut bien... Je ne me rendais pas compte qu'il fallait tant de
courage pour venir sur mon blog! ;)


Oui, c'est parfois décourageant d'être Belge, à cause des Belges qui délirent ...



Pâques 09/05/2010 15:44


Mon mari est d'origine flamande, il travaillait pour une entreprise flamande et il n'y avait aucun problème entre le personnel et même encore aujourd'hui(nous avons des échos).
Moi, j'ai des ancêtres Espagnols et Wallons.
Je ne comprend pas ces querelles mais ils ne faut pas les nier et se voiler la face...
Garder la tête haute et ne pas tout accepter
pour plaire à l'autre :-)
- Aujourd'hui cela me semble si vain être d'ici ou d'ailleurs, quelle importance? Est-ce seulement possible? Epouser un pays, ses particularités, c'est épouser ce qu'il a de petit.
S'en tenir à sa terre, c'est ramper.
Ce qui m'intéresse dans les hommes désormais, ce n'est pas ce qu'ils ont de Romain, de Grec ou d'egyptien c'est ce qu'ils pourraient avoir de beau, de généreux, de juste, de commun, ce qu'ils
peuvent inventer qui endrait le monde meilleur et habitable- Eric Emmanuel Schmitt


Edmée De Xhavée 09/05/2010 16:00



J'ai des amis, des vrais, qui sont flamands. Le père de mon mari était flamand. J'ai travaillé avec des flamands, et non, jamais il n'y a eu de problèmes. Je trouve donc dommage que les partis en
créent et poussent les gens les uns contre les autres. Les conséquences seront catastrophiques. Des erreurs ont été faites dans le passé, mais on ne peut pas tout le temps ressasser ça, sans quoi
on va en vouloir aux Romains de nous avoir colonisés et d'avoir violé nos ancêtres . Mais j'ai été bien souvent
exaspérée, moi aussi, des attitudes "flamingantes" en Belgique et Bruxelles, ou à l'aéroport de Bruxelles qui, il y a trois ou quatre ans, aurait gagné la palme de la mufflerie idiote


J'aime beaucoup la citation que tu as remise ici et qui se trouve sur ton blog!



Mimi du Sud 07/05/2010 16:59


Un petit coucou,un petit bisou,ma belle.
Pour te souhaiter une bonne et agréable journée
en cette fin de semaine,deux jours de repos
pour toi et Marc... :-)
Gros bisous à vous deux,
Mimi.


Edmée De Xhavée 07/05/2010 23:25



Merci Mimi, et tous mes voeux pour ta belle-maman!