Enfants

Publié le par Edmée De Xhavée

« Je regarde mes photos d’enfance et je me dis que cette petite fille savait bien peu qu’elle deviendrait une vieille bobonne pleine de tracas ».

 

Dede.jpgLignes perplexes de ma mère dans une de ses dernières lettres. Et oui, la pauvre vieille dame pleine de tracas semblait aussi éloignée de cette joyeuse fillette qu’un film l’est de la réalité. Et pourtant, c’est la fillette qui lui tint compagnie tout au long de ses derniers mois. Qui, les jambes griffées par les chardons et le visage rouge, la frange de cheveux sombres collée par la sueur, la promenait encore, sans égards pour sa lenteur et son manque d’équilibre, dans ce bonheur inépuisable accumulé au cours de la belle insouciance. Grâce à la petite fille, elle caressait le dos laineux de son âne et appuyait ses tempes sur son front rêche. Elle revoyait Bobby, son poney adoré et respirait sa lèvre frémissante et soyeuse. S’asseyait avec sa boîte à pastels et dessinait l’étang vaseux.

 

C’est le sourire tourné vers toutes ces autres années d’intenses petits bonheurs qui errait sur son visage ciselé par le temps, fuyant vers le bas, aux teintes diluées. La malice de l’enfant casse-cou étirait ses lèvres tandis qu’elle me racontait j’avais un affreux maillot de laine rouge alors que je ne brunissais jamais et je …

 

scan0002.jpgMaintenant je les regarde, ces photos d’une enfant ravissante et je réalise que pour arriver à la vieille dame bien lasse, il lui a fallu foncer en avant comme un train, tête baissée. Prendre des pelles, renoncer à de candides espoirs, en construire d’autres, aimer, faire mal, se faire mal, pleurer d’amour et de rire, blesser, trahir, guérir, réconforter. Pardonner et demander pardon.

 

Et que je l’aime, cette petite fille-train. Elle joue avec celle que je fus moi-même. Face à face, les bras tendus et croisés, les mains jointes, elles tournent en riant. Zim-zizim, ma p’tite cousine, ma mère est une chipote ! Elle a mis le pot au feu sans y mettre les carottes ….

 

Publié dans C'est tout moi - ça

Commenter cet article

Coumarine 21/01/2011 22:47


ben moi aussi j'ai eu des difficultés à mettre un commentaire...
Et certains disent que c'est pareil chez moi ;-((
Oui j'ai vu que tu devenais Céleste de temps en temps ;-)
Toi, petite fille, je vais te dire: ON TE RECONNAIT..
elle est adorable en plus, cette fillette...


Edmée De Xhavée 22/01/2011 00:01



C'est comique, si cette petite fille avait su qu'elle me ressemblerait un jour, à moi, la vieille Edmée... elle n'aurait pas compris!


 


C'est amusant ...



Pâques 21/01/2011 21:01


Tous ces enfants les yeux pleins de rêves, c'est émouvant...
Marcelle


Edmée De Xhavée 21/01/2011 23:58



S'ils les gardent



celestine 19/01/2011 19:34


Pendant quinze jours, Petit Belge n'est pas parvenu à mettre des commentaires chez moi. Et voilà qu'il m'est arrivé la même chose avec toi!
Et toi, Céleste Edmée, que s'est-il passé avec ton pseudo? Décidément , les mystères de l'informatique...n'ont pas été tendres ces temps-ci.
J'adore la photo n° 2: tu as déjà tellement ta tête de maintenant, c'en est incroyable. Une bien jolie petite fille, et je ne crois pas me tromper en pensant qu'elle est toujours un peu là...
Bises joyeuses de Célestine, contente que la quarantaine d'overblog soit levée!


Edmée De Xhavée 20/01/2011 12:44



Coucou! Eh bien j'ai ouvert un compte mail au nom de Céleste, et depuis quand je fais un commentaire, je n'ai pas toujours le choix entre Edmée et Céleste . Certains blogs me laissent switcher, d'autres pas.


Mon mari dit aussi qu'on me reconnait toujours sur les photos où je suis petite. Parfois je le vois aussi...


Les caprices des blogs sont en effet parfois agaçants! Mais je ne boudais pas, tu sais :)



micha 19/01/2011 10:52


moi je suis aussi innocente que l'agneau qui vient de naître, voyons;-)))))))))))))


Edmée De Xhavée 20/01/2011 12:49



Je n'en doute pas, voyons



Emilie Decamp 19/01/2011 09:08


Je passe souvent sans laisser de commentaires (honte sur moi), pourtant c'est toujours agréable de lire ces articles.

Et ce texte aussi, bien sûr. Je l'aime beaucoup et je pense que tout les articles précédents résument bien ma pensée.

Emilie


Edmée De Xhavée 20/01/2011 12:49



Merci Emilie, et tes visites,  même silencieuses, sont bien appréciées, crois-moi!