Il la touche. Ils deviennent « eux »…

Publié le par Edmée De Xhavée

Danse-Renoir.jpgOn peut toucher bien des mains, embrasser bien des joues ou lèvres, danser dans bien des bras… il y a ceux qui étaient faits pour entourer une certaine taille et aucune autre. Le souvenir de la chaleur courant sous la paume appuyée contre un dos qui se creuse pour irradier chaque vaisseau jusque dans le cœur ne s’évanouira jamais. Tout comme cette évidence qui n’a pas de sens : la marque de cette paume, à cet endroit exact, a toujours été là, prête pour cette précise longueur des doigts, pour leur écartement uniquement. Pour que les deux chairs se lovent enfin l’une dans l’autre, l’aveugle et inconsciente attente ayant pris fin.


Les autres croient qu’ils dansent, alors qu’ils se marient. Qu’ils flirtent alors qu’ils se reconnaissent sans jamais s’être vraiment vus avant. Qu’ils ont trop bu alors qu’ils s’enivrent l’un de l’autre, dans le silence d’un monde qui vient de disparaître autour d’eux.


Rien, désormais, ne sera plus pareil.


Le destin, chef d’orchestre parfait d’une symphonie qui lance ses premières notes,  a œuvré à la naissance de ce moment depuis des temps que l’on ne compte ni en générations ni en années ou siècles.

 

Sans la moindre erreur il a mesuré et guidé les pas de chacun vers ce lieu, et uni leurs regards parmi tous les autres regards qu’ils n’ont pas vus.


Jamais ils ne perdront cette vertigineuse certitude. C’est bien eux. Que leurs routes s’unissent ou se séparent, ce qu’ils sont  ensemble ne se dissoudra pas dans l’oubli ou le rien. Ce qu’ils sont ensemble en cet instant est ce qu’ils sont à jamais.

 

 

 

 


 

 

Publié dans Love is in the air

Commenter cet article

micha 14/04/2012 01:15

m'enfin me faire lécher, beurk;-)))))))))))))))))))lol mdrrrrrrrrrrrrrr

Edmée De Xhavée 14/04/2012 20:11



Lol!



Pâques 13/04/2012 21:27

Mmm, j'ai de beaux souvenirs aussi et sur plusieurs décennies ( mais après la guerre ) !!!

Edmée De Xhavée 14/04/2012 20:09







micha 12/04/2012 09:39

bises de jeudi!

Edmée De Xhavée 12/04/2012 20:57



Smack!



Sophie Vuillemin 11/04/2012 10:34

J'adore ce texte qui rapelle ce creux à l'estomac ressenti quand il...Ah, la, la, c'est chouette l'amour ! Joliment bien évoqué, chapeau bas, Edmée.

Edmée De Xhavée 11/04/2012 17:35



Merci Sophie... comme quoi, il y a des émotions et souvenirs qui ne s'usent pas... et qui nous font et nous refont à l'infini!



Martine 11/04/2012 08:15

Bonjour Edmée,

Je ne me souviens pas du film avec Holden. Quelle sensualité. Quelle scène. Ouf! j'ai chaud! Cela me fait penser à d'autres bras, d'autres mains, celle de l'homme de ma vie lors de notre premier
slow sur "stay" des Wallace Collection.
Merci Pour cette jolie émotion Edmée
Bonne journée
Martine

Edmée De Xhavée 11/04/2012 17:30



Ooooooh! Je ne suis donc pas la seule, quel bonheur! Et oui... se souvenir de "ses" mains sur nous, pendant que le charme opérait sans pitié et transformait nos vies.... c'est du tout bon!