Le bonheur ne se donne pas…

Publié le par Edmée De Xhavée

Pluie.JPGRendre quelqu’un heureux… L’image à laquelle les faibles – ces faibles si forts ! - s’accrochent en y enfonçant les ongles. On ne les rend pas heureux. Ce n'est pas leur faute s'ils sont "comme ça".

 

Mais la capacité au bonheur est quelque chose qu’on a ou pas, qu’on a et qu’on chérit ou qu’on rejette, incapable que l’on s’estime d’y accèder.

 

Alors on en charge les autres.


Un mari ou une épouse ne rendra pas son conjoint heureux. Il apportera sa joie de vivre personnelle dans la vie du couple, et travaillera aux certitudes ou semi-certitudes envisageables pour l’avenir. Mais il/elle ne peut en aucune manière faire entrer le bonheur dans la vie, le regard, le cœur ou le sourire de l’autre. Surtout si cet autre « attend qu’on le lui apporte ».


Et qu’il est donc difficile de se dire que, quel que soit le chemin que l’on prend, on n’arrive pas à aider l’autre à trouver son bonheur. Il accompagne, maussade comme une ombre de pluie, parfois grimaçant un sourire qui dit « c’est bien pour te faire plaisir ».


Et parce qu’il ne s’aime pas, il n’aime pas non plus. Il s’accroche, oui, mais pas avec le cœur.

 

Et en face d’eux on se sent honteux de ne plus avoir envie de donner, de n’agir que par devoir. En face d’eux on cherche en vain l’éclair de la joie dans la présence, dans la complicité, l’échange. On guette un retour. Et on trouve le silence. Des yeux qui se posent familièrement sur nous au matin sans qu’on y trouve les mots muets « Oh toi, que j’aime quand tu fronces le front de cette manière… et cette mèche jamais coiffée, quelle tendresse elle fait vibrer en moi… ».


Il est bien dur d’être celui qu’on accuse de n’avoir pas rendu heureux !

Publié dans C'est tout moi - ça

Commenter cet article

dj35 12/10/2014 11:03

Chacun n'a-t-il pas SA définition du bonheur ?
Quant à pouvoir rendre les gens heureux, je crois que ça vaut quand même le coup d'essayer, non ?

Denise Doderisse 28/10/2012 07:08

La capacité au bonheur - que j'inclus dans la capacité à vivre - n'est effectivement pas pour tous ( et j'en sais quelque chose !).Mais je crois aussi que le bonheur - ou plutôt des éclats de
bonheur car dans la vie l'absolu est une utopie ) ne se cherche pas : il se rencontre. C'est alors le moment de ne surtout pas échapper à sa rencontre ...ce qui, ma foi, n'est pas non plus
donné!
Merci, Edmée, pour ce moment de réflexion

marie-madeleine 12/09/2012 13:14

je voulais écrire "en soi"!!

marie-madeleine 12/09/2012 13:14

C'est amusant parce que j'ai écrit sur le même sujet en l'abordant d'une autre façon. Quelle chance on a lorsque l'on sait trouver le chemin du bonheur de soi

Edmée De Xhavée 13/09/2012 17:59



Je m'en vais lire ça! :-)



éric 11/09/2012 20:16

Un beau texte, un juste constat. Du bonheur en phrases et en mots.

Edmée De Xhavée 11/09/2012 21:50



Merci Eric!