Un amour d'amnésie

Publié le par Edmée De Xhavée

vacances-saint-jean-du-bruel-IMG1294587149img2315601.jpgVoici le début de la nouvelle intitulée "Un amour d'amnésie" qui fait partie du recueil à paraître bientôt. Cette nouvelle se situe à Saint-Jean du Bruel où j'ai vécu quelques mois.

 

 

 

 

---


 

  Pierre Coutellerie s’avance sans effort sur le sentier pierreux qui grimpe entre les châtaigniers et de vieilles haies d’arbustes, frôlant de gauche à droite les herbes devant lui avec un long bâton pour avertir les vipères. En bas vers les prés ce ne sont que des couleuvres qu’on risque de rencontrer, mais ici, la terre est différente, et plaît aux vipères. L’air du matin est vif, mais on sent déjà que la journée sera chaude. Il a plu vers le milieu de la nuit, et tout est encore frais et baigné d’une caresse scintillante, sauf les pierres qui absorbent déjà les rayons du soleil. Son chien Bari trottine autour de lui, le regardant parfois en agitant la queue, complice.

 

   Il n’est pas encore bien haut lorsqu’il sent une douleur fulminante lui traverser, semble-t-il, le dos et la poitrine, lui coupant le souffle. Il s’arrête, surpris. Immobile, aux aguets, il épie les remous de son corps. Non, c’est passé, ce n’est rien. Il reprend sa marche, plus calmement pourtant. Bari baisse les oreilles, gémit nerveusement, une question dans le regard. En bas, au gré des trouées, il voit le village de Saint-Jean du Bruel, rien de distinct, juste la couleur des pierres, le clocher, la statue de la Vierge, des formes carrées, des prairies où s’érigent les sorbiers aux baies rouges, des taillis feuillus, le toit de la maison Papillon, le pont neuf, le tracé de la route de Trèves, les châtaigneraies… Mais alors qu’il vient de s’arrêter pour admirer la brume matinale s’élevant du sol, la douleur resurgit, encore plus brutale, plus décidée, et il sait. « Déjà… ? » pense-t-il en s’affalant au sol alors que Bari, affolé, tire sur son bâton, puis sur la manche de son T-Shirt. « Je dois tenir encore un peu, juste un peu » murmure-t-il péniblement, comme pour entendre son ordre. « Va ! Va, Bari ! Martin ! Martin ! ». Le chien hésite, le regarde, et comme son maître insiste : Martin ! il part ventre à terre vers le village, aboyant avec détresse, comme pour indiquer « je reviendrai ! ».

 

  —  On va te descendre en bas avec les gars sur la route, l’ambulance est en chemin ! annonce le docteur Martin Blanc en remettant son téléphone portable en poche. Il est foudroyé par la certitude que oui, son ami s’en va pour cet ailleurs qui le réclame. Ses deux fils, l’Olivier et le Jean, sont venus avec lui, transportant une vieille civière de toile épaisse datant de la guerre sur laquelle ils ont installé Pierre.

  —  Martin, écoute,  c’est important ! halète-t-il.

Le docteur Blanc lui tient la main, ému. Vingt ans d’amitié, ça fait mal quand on sait que désormais elle se nourrira de souvenirs. Il se penche, de grosses larmes lui roulant sur les joues, trébuchant sur les cailloux du sentier.

  —  Préviens Marc Delrée à Bruxelles. Marc Del-ré-e ! Architecte ! 

Le bon docteur Blanc ne peut s’empêcher de laisser jaillir sa surprise :

  —   Quoi ??? Tu te souviens ??? 

  —  Marc Delrée, Bruxelles, architecte… promets-moi, Martin ! insiste Pierre, serrant la main de son ami avec la volonté de la dernière mission, du dernier message. Puis il trouve la force de chercher les yeux de son ami, de sourire, et murmure : « Pardon, Martin ! » pour s’abandonner dans l’inconscience.

 

lovebirds-finish2.jpg

Publié dans Lovebirds

Commenter cet article

Go 06/07/2012 05:23

Merci pour ce plaisir de te retrouver la plume en main.

Edmée De Xhavée 06/07/2012 08:42



Oh! Et c'était tôt le matin, Go! Contente de te retrouver aussi!!!!



Maurice Stencel 22/06/2012 10:24

Tu as un ton ! On dirait que parfois c'est ta plume qui t'entraîne. Ne la retiens pas. Elle doit savoir où elle va.

Edmée De Xhavée 22/06/2012 11:34



Merci Maurice! Je cavale derrière elle en effet...



Martine 20/06/2012 21:35

Wouaw Edmée! Voilà un extrait qui donne envie de lire la suite. Tu as bien choisi.
:)
Douce soirée
A bientôt
Martine

Edmée De Xhavée 21/06/2012 10:33



Merci Bonne fin de semaine....



Pâques 17/06/2012 20:31

Elle me touche particulièrement...

Edmée De Xhavée 21/06/2012 10:30



Merci Marcelle....



micha 17/06/2012 20:24

TRES BEAU!!!!!!!!!

Edmée De Xhavée 21/06/2012 10:29



Merci....