Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

11 articles avec verviers

Un siège côté fenêtre...

Un siège côté fenêtre...

Quand j’étais petite, prendre le train était toute une excitation. Nous allions avec ma mère soit à Bruxelles voir notre tante Micheline « pour manger une feuille de papier de soie avec des concombres» disait ma mère, car tante Micheline ne cuisinait...

Lire la suite

Tu sais, le charbon...

Voici un texte non-retenu que j'avais écrit sur le charbon... A cette époque-là, tu comprends, on se chauffait au charbon. La maison toute entière avait cette odeur un peu métallique, même quand on avait ciré les meubles à la cire d’abeilles, lavé les...

Lire la suite

Touriste chez moi

Touriste chez moi

J’ai passé des années à Verviers sans rien regarder, comme on le fait quand on ne trouve rien à remarquer dans sa ville parce qu’elle est si banalement familière qu’on y habite, on ne la visite pas. Qui va à l’école en admirant la découpe hardie d’un...

Lire la suite

Une invitation pour le chic et le charme

Une invitation pour le chic et le charme

Paolo Conte ne m’en voudra pas de lui emprunter cette expression pour en couronner le souvenir de l’inoubliable soirée passée à la Société du Cabinet Littéraire de Verviers. C’est monsieur Louis-Bernard Koch, “rencontré” par l’intermédiaire de ce blog,...

Lire la suite

Les pages se tournent...

Les pages se tournent...

... et m’enfoncent dans le passé. L’endroit où ma mère a grandi en s’y sentant chez elle a été morcelé, vendu, rasé, et son étang chéri, comblé. J’en ai un dessin fait par elle dans ma chambre, un dessin un peu maladroit où l’on voit la petite grotte...

Lire la suite

Ces heures inoubliables dans le noir

Le mercredi après-midi, ma mère nous emmenait au cinéma. Une affichette à la fenêtre d’une maison plus haut reprenait les programmes de la ville. Il y avait Pour tous, Enfants admis, Enfants non admis, À proscrire. À proscrire, ma mère s’en fichait tout...

Lire la suite

Heusy - Verviers ... fin!

Heusy - Verviers ... fin!

Mais nous, si nous devions « descendre en ville », nous allions à pied, abrégeant le trajet par les escaliers : l’escalier de la paix dont la sereine déesse au sein dénudé et couvert d’une belle patine grise bénissait la vallée de son rameau, et puis...

Lire la suite

Heusy - Verviers - 3

Heusy - Verviers - 3

Heusy était, je ne l’ai compris que plus tard, un endroit prisé, sur les hauteurs. On allait se promener sur les bords de la Hoëgne; sur la route du cheval blanc que ma mère avait parcourue autrefois en calèche, la tête pleine de rêves de jeune fille...

Lire la suite

Heusy - Verviers - 2

Heusy - Verviers - 2

La maison était grande et gentiment bourgeoise, avec un beau porche latéral pouvant abriter deux voitures – et surtout la calèche du cheval. Le grand vestibule central de marbre blanc veiné de gris avait encore, pendant mon enfance, la tapisserie que...

Lire la suite

1 2 > >>