To judge or not to judge...

Publié le par Edmée De Xhavée

L-hermine-de-Justine.JPGDans les cartons de mystères qui me sont  arrivés de chez ma mère se trouvait… une étole d’hermine !!! Jamais je n’avais touché de fourrure aussi douce, et je l’ai fait en pensant que les hermines l’auraient bien gardée sur elles, cette neige somptueuse mouchetée de touches noires… Mais le crime a eu lieu il y a bien longtemps, car le souvenir d’un juge dans la famille n’est pas arrivé jusqu’à moi…


Pas plus que ces nappages marqués MV… quelles étaient ces deux familles, pourquoi avons-nous leurs nappes ? Comment ont-elles fini chez moi ? Qui donc  serait si contente de les retrouver, ces souvenirs de goûters chez une grand-mère à la joue poudrée qui peut-être vivait ses premières années de bonheur insouciant après le décès d’un mari bien gentil mais difficile… ? Bien sûr, il ne faut pas être trop injuste avec les messieurs, ceux de jadis et ceux d’aujourd’hui, car il est bien possible que la grand-mère à la joue poudrée ait eu une poigne de fer sous ses mitaines de dentelle et que le malheureux époux n’ait pu trouver la paix qu’en s’enfuyant les pieds devant… qui sait ?


Qui donc pouvait avoir plaisir à garder dans sa chambre ce terrifiant crucifix d’ébène décoré de têtes de morts argentées ? Je suis bien perplexe quant à savoir où le mettre pour qu’il ne me donne pas de cauchemars… Ma mère, la grande exilée du sein de l’Eglise par la gentry catholique de notre petit coin du monde a gardé ce croquemitaine de luxe malgré tout…  Je m’attends à trouver un des bénitiers en argent…  J’ai retrouvé mon chapelet, oui ! Mais j’y tiens, car il m’a été offert par un de ses amis, un Portugais charmant du nom de Georges, qui avait spécialement prié St Georges pour moi afin qu’il me protège.  J’étais assez fière de cette demande spéciale en mon honneur et  continue de considérer Saint Georges comme mon preux chevalier attitré. Sans que ne je doive m’appeler Georgette.


Delft-polychrome-corbeau.JPGEt moi qui aime les corbeaux…  j’aime ma tabatière en Delft surmontée d’un corvidé et décorée d’un village dont le ciel frémit d’un vol noir… Elle est en mauvais état et « ne vaut pas tripette » nous a dit le dernier expert – l’avant-dernier proclamait sa valeur inestimable ! Mais ma grand-mère l’a époussetée en prenant soin de ne pas plus la casser qu’elle ne l’était déjà, l’a trouvée belle, a rêvé devant la vue du village et du clocher… un peu de ses sourires suspendus dans le temps s’y trouve encore accroché…

Publié dans C'est tout moi - ça

Commenter cet article

Un petit Belge 19/08/2011 19:54


Je vois que tu es encore dans les cartons, mais j'espère que tu as quand même pu profiter de tes premières fêtes d'Outremeuse depuis ton retour en Belgique? Ton texte nous montre que si certains
objets restent intemporels et plaisent à plusieurs générations, d'autres n'ont pas eu cette chance et sont passés de mode (mais peut-être le reviendront-ils un jour?). C'est la province de Liège à
l'honneur ce week-end sur mon blog. A bientôt Edmée.


Edmée De Xhavée 20/08/2011 10:13



Oui, j'ai bien profité, surtout du bruit, ha ha ha! Pendant 3 jours j'ai eu l'impression de dormir dans une guinguette ou un carousel! Mais je suis sortit m'imprégner de la fête à la belge, bon
enfant et grandiose!


A bientôt!



micha 18/08/2011 16:30


m'enfin j'adore les boulettes!;-) lol mdrrrrrrrrrrrrr


Edmée De Xhavée 20/08/2011 10:10



Au beurre...



Joelaindien 18/08/2011 12:42


bel article!


Edmée De Xhavée 20/08/2011 10:10



Merci



mamie Sido 17/08/2011 15:50


oh moi aussi, je la trouve bien belle ta tabatière.. Dans un style de dessin un peu "naïf" on dirait, mais c'est plein de charme. La valeur d'un objet est une chose étrange : en ce qui me concerne,
sa véritable valeur vient des souvenirs que l'on y attache.
Pour l'hermine, je n'en ai jamais touchée... mais c'est très joli... seulemnt comme tu le dis, ce serait encore mieux si elle restait sur le dos des petites bêtes auxquelles elle appartient.
Bisous et bonne journée.


Edmée De Xhavée 18/08/2011 08:38



Merci! Oui c'est du dessin un peu naïi, mais  ça crée une atmosphère...


L'hermine.. malgré tout la caresser un peu fut bien agréable! J'avoue...



celestine 16/08/2011 23:03


Je suis intriguée par ton titre...car pour moi, les objets conservés dans des greniers et qui ont passé l'épreuve du temps méritent seulement le respect, et je ne me permettrai jamais de juger
leurs propriétaires.Mais il est vrai que je ne juge jamais les autres d'une manière générale...
Comme toujours, tu sais redonner du lustre à de vieux objets enfouis et tes billets sont de petits bijoux nostalgiques...Bises de Célestine


Edmée De Xhavée 18/08/2011 08:50



Mais on trouve parfois de ces objets qui ont eu leur mode et dérangent maintenant. Ce crucifix est terrifiant, je n'ose imaginer ça dans une pièce où on vit, ah ha ha! De quoi mourir deux fois...


Bises!